Paralelni Prevod

Francuski Srpski
n1: La Commission scientifique s’installa donc dans les huttes, qui furent préalablement appropriées à l’usage des nouveaux occupants. Les savants étaient hommes à se contenter de peu, d’ailleurs. Une seule chose les préoccupait: la vérification de leurs opérations antérieures, qui allaient être contrôlées par la mesure directe de cette nouvelle base, c’est-à-dire du dernier côté de leur dernier triangle. En effet, d’après le calcul, ce côté avait une longueur mathématiquement déterminée, et plus la mesure directe se rapprocherait de la mesure calculée, plus la détermination de la méridienne devrait être regardée comme parfaite. n1: Stanovali su u kolibama, posxto su ih najpre udesili za sebe. Naucynici su, uostalom, bili lxudi koji su se zadovolxavali malim. Jedina im je misao bila da provere svoj svoj raniji rad neposrednim merenxem te nove osnove, to jest poslednxe strane poslednxeg trougla. Bilo je potrebno tu stranu odredxenu racyunskim putem uporediti sa istom stranom izmerenom po zemlxi. Ukoliko bi nxihova razlika bila manxa, utoliko bi {meridijan} bio tacynije izmeren.
n2: Les admirables cataractes justifiaient leur nom indigène, qui signifie «fumée retentissante.» Ces nappes d’eau, larges d’un mille, précipitées d’une hauteur double de celle du Niagara, se couronnaient d’un triple arc-en-ciel. A travers la profonde déchirure du basalte, l’énorme torrent produisait un roulement comparable à celui de vingt tonnerres se déchaînant à la fois. n2: Urodxenici ga s pravom zovu "bucyna para". Ova vodena masa, sxiroka cyitavu milxu, stroposxtavala se sa visine dvaput vecxe od {Nijagarina Vodopada} stvarajucxi nad sobom trostruku dugu. Padajucxi u duboku provaliju od bazaltova kamena, ogromna bujica pravila je huku slicynu najjacyoj grmlxavini.
n3:Deux hommes restèrent sur la rive, le bushman et le foreloper. Mokoum était plus qu’un guide dévoué, c’était un ami que les Anglais, et principalement sir John, laissaient sur le continent africain. Sir John avait offert au bushman de le conduire en Europe et de l’y accueillir pour tout le temps qu’il lui plairait d’y rester; mais Mokoum, ayant des engagements ultérieurs, tenait à les remplir. En effet, il devait accompagner David Livingstone pendant le second voyage que cet audacieux docteur devait bientôt entreprendre sur le Zambèse, et Mokoum ne voulait pas lui manquer de parole. n3:Svi su se ukrcali, osim Busxmana i forlopera. Mokum je za Evroplxane bio nesxto visxe nego odan vodx. On je bio prijatelx koga su svi, a narocyito ser Dyon, ostavili tuzxna srca na africykom kopnu. Ser Dyon mu je ponudio da ga povede u Evropu, da mu bude gost i da ostane koliko hocxe. Ali je Mokum imao vecx druge obaveze. Morao je pratiti {Davida Livingstona} koji je ponovo dolazio na Zambezu. Posxto mu je to obecxao, hteo je da odrzxi recy.
Nazad